Omgeving

Niché au coeur des Ardennes, le lac de Bairon, d'une superficie de 120 hectares, est constitué de deux étangs séparés par une digue : le vieil-étang et sa roselière, transformés en réserve naturelle, et une retenue d'eau destinée aux activités nautiques. 

Les étangs de Bairon (site n°86)

Les étangs de Bairon sont constitués de deux réservoirs créés, pour le plus ancien, par les moines du Mont-Dieu et pour le plus récent, en 1830, afin d'alimenter le canal des Ardennes. L'ancien étang, appelé couramment le "Vieil-étang" présente un intérêt ornithologique particulièrement élevé.

En effet, son habitat prioritaire est composé de forêts alluviales à Aulne glutineux et Frêne élevé (14,39 ha). 
Les habitats humides sont composé de mégaphorbiaie hygrophile  et notamment de Reine des prés, Angélique des Bois, Salicaire commune et Eupatoire chanvrine. 

Le site comporte également des plans d’eau eutrophes avec dominance de macrophytes libres submergées (2.25 ha). Milieu réduit, localisé à quelques petites mares infra-roselières et aux marges de la roselière du Vieil Etang, ainsi qu’aux étangs de Touly : Lentille Triangulaire, plantes carnivores, Ricie flottante

&

des plans d’eau eutrophes avec dominance de macrophytes libres flottant à la surface de l’eau (0.67 ha). Quelques mares infra-roselières et dispersées par tâches le long de la roselière : Lentille triangulaire, Grande lentille d’eau, Morène, Petite lentille.
 

Pour en savoir plus, téléchargez le Livret Natura 2000 de Bairon